Retour

Au-delà de nous et d'eux : une série de podcasts sur la prévention et la résilience face à la radicalisation

Une polarisation sociale et politique accrue peut renforcer la radicalisation et contribuer à la propagation des opinions extrémistes. Diverses initiatives ont été prises en Europe pour contrer ce phénomène, mais il reste encore beaucoup à faire et de nouveaux défis se profilent à l'horizon.

Le projet « La résilience par l'éducation à la citoyenneté démocratique », financé par le programme conjoint de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe « Faisons vivre une culture démocratique et inclusive à l’école (DISCO) », vise à identifier, évaluer et diffuser des méthodes innovantes pour développer les compétences pour une culture de la démocratie des enseignants, des travailleurs sociaux et des formateurs. En tant qu'acteurs clés travaillant avec les jeunes, leur rôle est particulièrement important pour renforcer la résilience contre la radicalisation et l'extrémisme anti-démocratique.

Parmi les activités mises en œuvre pour soutenir le projet, une série de podcasts est en cours de réalisation.

  • Dans la première partie, le Dr Lukasz Jurczyszyn explique pourquoi l'intérêt pour le processus de radicalisation s'est accru dans le monde entier après les attaques terroristes du début des années 2000, mais aussi comment la radicalisation ne doit pas être considérée uniquement de manière stéréotypée dans la perspective de ces événements. La conversation se concentre sur les endroits où la radicalisation est plus répandue et identifie des exemples de la manière de contrer ces développements au niveau de la communauté locale.
  • « Une conversation avec Markus Pausch de l'Université de Salzbourg », deuxième partie de la série, se concentre sur les aspects positifs et négatifs de la polarisation pour la démocratie et son impact sur la radicalisation sociale. À quoi ressemblent ces phénomènes en Autriche ? Comment y répond-on au niveau local et pourquoi avons-nous besoin de la "gentillesse inattendue" dont font preuve les travailleurs sociaux, notamment envers les jeunes rebelles ?
  • Matjaž Gruden, directeur de la participation démocratique au Conseil de l'Europe, est l'invité du troisième podcast de la série. M. Gruden souligne que pour qu'une démocratie fonctionne, les institutions sont importantes, mais pas suffisantes si nous ne sommes pas armés de connaissances. La démocratie a besoin de personnes qui leur font confiance et savent comment les utiliser. Il explique également ce qu'est le « couteau suisse de l'éducation à la culture démocratique » et décrit les résultats des travaux du Conseil de l'Europe dans ce domaine, invitant les auditeurs à utiliser les modules d'apprentissage en ligne "LEMON" du Conseil de l'Europe et à voir les résultats du programme DISCO.

 

 

 


TWITTER TWITTER