Le Programme Sud Le Programme Sud

En 2012, sur la base de leur partenariat de longue date, le Conseil de l’Europe et l’Union européenne ont lancé une nouvelle initiative conjointe, le Programme Sud I (janvier 2012 - décembre 2014), dont l'objectif a été de soutenir les processus de réformes démocratiques dans la région du sud de la Méditerranée (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine* et Tunisie), en relevant des défis liés aux droits de l'homme, à l'État de droit et à la démocratie.

S'appuyant sur le succès et les leçons tirées du Programme Sud I, le Programme Sud II (janvier 2015 - février 2018) a encouragé davantage la création d'un espace juridique commun entre les deux rives de la Méditerranée en accompagnant, à la demande, l’adhésion des bénéficiaires aux instruments du Conseil de l'Europe et l'harmonisation progressive de leur législation avec les normes européennes.

Le Programme Sud III (mars 2018 - février 2020) visait à garantir la durabilité des résultats acquis tout en continuant à contribuer au renforcement des droits de l'homme, de l'État de droit et de la démocratie dans la région du sud de la Méditerranée en ligne avec les normes européennes et internationales et selon une approche basée sur la demande. Concernant sa priorité transversale de lutter contre la violence envers les femmes, le programme a concentré ses efforts sur la sensibilisation aux normes et pratiques européennes, sur la mise à disposition d'un soutien institutionnel et sur le renforcement des capacités des acteurs pertinents dans ce domaine.

Le Programme Sud IV (mars 2020 - août 2022), en continuité avec les trois phases précédentes du programme, continue à soutenir les réformes démocratiques en cours et leur aboutissement. Pour atteindre ses objectifs, cette phase du programme met davantage l'accent sur la coopération régionale, fondamentale pour parvenir à des sociétés durables, pacifiques et résilientes, dans lesquelles des systèmes démocratiques solides sont ancrés dans un État de droit indépendant, des normes en matière de droits de l'homme et une bonne gouvernance renforcée. En particulier, le programme vise à approfondir ses actions de prévention et de lutte contre la violence à l'égard des femmes et des filles et de lutte contre la criminalité économique, non seulement au niveau national, mais aussi en se concentrant sur la dimension régionale de la question.

Autres programmes conjoints UE/CdE dans la région Autres programmes conjoints UE/CdE dans la région

En Tunisie, le Conseil de l'Europe met également en œuvre deux programmes conjoints bilatéraux, co-financés par les deux organisations. Ce travail est mené en étroite coopération avec la Délégation de l'Union européenne à Tunis. Pour en savoir plus sur ces programmes:

Deux programmes conjoints sur la lutte contre la cybercriminalité, l'un régional et l'autre mondial, sont aussi mis en œuvre par le Conseil de l'Europe et impliquent des pays du sud de la Méditerranée: