Deux organisations, une mission : renforcer les droits de l’homme, l’Etat de droit et la démocratie en Europe et au-delà

 

Au cours de ces deux dernières décennies, le Conseil de l’Europe et l’Union européenne ont travaillé en étroite coopération dans la poursuite d’objectifs communs qui sont la promotion des droits de l’homme, des libertés fondamentales, de l’Etat de droit, et de la démocratie au niveau paneuropéen et au-delà.

Le Conseil de l’Europe possède une expérience de longue date dans l’accompagnement des processus de réformes de ses Etats membres, issus d’Europe de l’Est et du Sud-Est, afin d’assurer leur conformité vis-à-vis des engagements liés à leur statut de membre de l’Organisation. Conjointement avec l’Union européenne, le Conseil de l’Europe pilote des Programmes de co-opération ciblés dans les deux régions pour faciliter leur rapprochement législatif et institutionnel avec les standards du Conseil de l’Europe et de l’UE.

En 2012, sur la base du succès de cette initiative commune, les deux organisations ont combiné leurs efforts afin de soutenir la région du Sud de la Méditerranée dans les processus de réformes démocratiques en cours, principalement pour relever les défis liés aux droits de l’homme, à l’Etat de droit et à la démocratie. Ce nouveau partenariat, intégré dans leur Mémorandum d’accord de 2007, résulte aussi de la « déclaration d’intention » signée en 2014 par le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe et le Commissaire de l’UE en charge de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage. Par cette déclaration, les deux organisations se sont engagées à mobiliser des compétences et des ressources pour la mise en œuvre et la coordination de leurs objectifs stratégiques dans la région, notamment la Politique européenne de voisinage (PEV) révisée et la Politique du Conseil de l’Europe à l’égard des régions voisines reconfirmée en 2017.

depliant depliant
Réseaux sociaux Réseaux sociaux