Retour

La Tunisie aux portes de la Convention d'Istanbul

Marsa, Tunisie 17 Octobre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Tunisie aux portes de la Convention d'Istanbul

Le 30 septembre 2019, la Tunisie a manifesté officiellement son souhait d’être invitée à adhérer à la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul). Ce développement majeur, rendu possible notamment grâce aux activités développées depuis plusieurs années avec la Tunisie dans le cadre du Programme Sud, concrétise la volonté de ce pays de hisser son cadre normatif à un niveau élevé de conformité avec les plus récentes normes internationales en matière de lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.

Dans ce contexte, un séminaire d’échange intitulé « De la loi 2017-58 à la Convention d’Istanbul » s’est tenu à La Marsa (Tunisie) le 16 octobre 2019. S’appuyant sur les « 4 P » de la Convention, cette activité a bénéficié de la participation d’un membre du Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (GREVIO). Le séminaire a permis de porter un regard croisé sur la Convention et la loi tunisienne en termes de prévention des violences, protection des victimes, poursuites des auteurs, et partenariat entre les acteurs concernés, accompagnant ce prochain rapprochement de la Tunisie avec les normes du Conseil de l’Europe.

 

Le Programme Sud III est un programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe, et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.


Réseaux sociaux Réseaux sociaux