Retour

Vers un Mécanisme national de référencement des victimes de la traite des êtres humains au Maroc

Rabat 11-12 fevrier 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Vers un Mécanisme national de référencement des victimes de la traite des êtres humains au Maroc

Le Programme Sud III a soutenu, les 11 et 12 février 2019 à Rabat, l’organisation du premier atelier de réflexion sur le Mécanisme national de référencement (MNR) des victimes de la traite des êtres humains au Maroc. Organisée par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC)et les autorités marocaines, en partenariat avec le Conseil de l’Europe, cette rencontre a permis de clarifier les principes et lignes directrices présidant à la mise en place d’un tel mécanisme, en relation avec la législation existante (i.e. loi 27.14 adoptée par le Parlement marocain en 2016) et les normes internationales, telle la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains dont la législation marocaine s’est inspirée. Des expériences européennes et internationales d’établissement de MNR ont été présentées, de même que les enseignements que l’on peut en retenir pour le Maroc. Cette préparation du système de référencement, maillon essentiel dans l’orientation et la protection effective des victimes de la traite, sera approfondie dans le cadre de prochaines activités qui viseront en priorité son opérationnalisation.

 

Le Programme Sud III est un programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe, et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.


Réseaux sociaux Réseaux sociaux