Retour

Dialogue régional entre professionnels sur le traitement médiatique des violences à l’égard des femmes

Tunis 26 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Dialogue régional entre professionnels sur le traitement médiatique des violences à l’égard des femmes

Dans le cadre du Forum mondial de l'égalité du genre qui s'est tenu à Tunis du 24 au 26 avril, le Conseil de l'Europe, la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle en Tunisie (HAICA) et la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle au Maroc (HACA) ont organisé le 26 avril, à la Cité de la Culture, une réunion de dialogue régional interprofessionnel autour du traitement médiatique des violences à l’égard des femmes. Les présidents des deux instances de régulation tunisienne et marocaine, des journalistes, des universitaires, des juristes et des représentants de la société civile ont participé à ce dialogue.

Les discussions ont souligné le rôle clef que joue le secteur des médias dans la prévention contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes et dans le changement des mentalités et des perceptions stéréotypiques et sexistes dans la région maghrébine. Monsieur Nouri LAJMI, Président de la HAICA, a mis l’accent sur l’engagement de son instance quant à l’optimisation de la présence des femmes dans les médias tout en se référant à la récente nomination de femmes à la tête de six radios publiques tunisiennes. De son côté, Madame Latifa AKHARBACH, présidente de la HACA, a illustré les contours du cadre normatif visant à protéger l’égalité du genre au Maroc. Elle a aussi détaillé certaines bonnes pratiques mises en place par les médias et les mesures de sanction adoptées par la HACA dans le cadre de pratiques contraires à la loi. A l’issue de cette rencontre, des recommandations ont été formulées parmi lesquelles figurent la nécessité d’accompagner les régulateurs dans leur rôle de conseil vis-à-vis du législateur et de diffuser les bonnes pratiques des régulateurs liés au monitoring sensible au genre. Les journalistes ont souligné l’existence de mécanismes d’autorégulation visant à garantir la parité, mais ils ont aussi rappelé que la représentation égalitaire des femmes devant et derrière l’écran reste un défi majeur.

 

Le Programme Sud III est un programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe, et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.


Réseaux sociaux Réseaux sociaux