Retour

Première rencontre du Comité de Pilotage du projet «Pour une justice adaptée aux enfants victimes de violences sexuelles»

Tunis 8 Mars 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Première rencontre du Comité de Pilotage du projet «Pour une justice adaptée aux enfants victimes de violences sexuelles»

Dans le contexte du processus d’adhésion de la Tunisie à la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Convention de Lanzarote) et afin d’améliorer la prise en charge et le parcours judiciaire des enfants victimes de violences sexuelles, le premier Comité de pilotage du projet « Pour une justice adaptée aux enfants victimes de violences sexuelles » s’est réuni le 8 mars 2019 à Tunis dans le cadre du Programme Sud III.

Piloté par le Ministère tunisien de la justice selon une approche pluridisciplinaire, ce comité a ainsi veillé à associer les acteurs clés dans la protection des enfants victimes, notamment le Ministère de la Femme, de la Famille, des Enfants et des Séniors, le Ministère de Santé (services de médecine légale et de pédopsychiatrie), le Ministère de l’Intérieur ainsi que le Délégué Général à la protection de l’enfance. Cette rencontre a permis de dresser un état des lieux des violences sexuelles à l’encontre des enfants en Tunisie et de définir les actions prioritaires à mettre en œuvre dans le cadre des orientations fixées par le comité, s’agissant en particulier de l’accès effectif des enfants au système judiciaire, du principe de l’audition unique de l’enfant, de l’adaptation du cadre juridique tunisien (révision en cours du Code de protection de l’enfance) et de la formalisation des mécanismes de coopération intersectorielle.

Ces actions se baseront largement sur les normes correspondantes de la Convention de Lanzarote, les principes contenus dans les Lignes directrices du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe sur une justice adaptée aux enfants ainsi que sur des expériences pratiques innovantes telles que les «Barnahus » (Maisons de l’Enfant) qui offrent une approche coordonnée et globale des cas d’abus sexuels contre les enfants.

 

Le Programme Sud III est un programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe, et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.


Réseaux sociaux Réseaux sociaux