Retour

Lutte contre la traite des êtres humains au Maroc : efforts d’opérationnalisation du mécanisme national de référencement des victimes

Rabat 11-12 mars 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Lutte contre la traite des êtres humains au Maroc : efforts d’opérationnalisation du mécanisme national de référencement des victimes

Suite au premier séminaire technique sur ce thème tenu à Rabat les 11 et 12 février 2019, une deuxième rencontre dans la capitale marocaine, les 11 et 12 mars, a permis aux participants d’examiner en détail les aspects opérationnels du futur mécanisme national de référencement (MNR), à commencer par les aspects liés à l’identification et à la protection des victimes. Organisée par le Bureau de l’UNODC au Maroc, avec la contribution du Conseil de l’Europe dans le cadre du Programme Sud III, cette rencontre a visé prioritairement à présenter à cet égard les avantages et inconvénients de différents modèles de MNR mis en place dans certains Etats membres du Conseil de l’Europe et au-delà. Un des éléments centraux analysés par les participants ont été les procédures opérationnelles standardisées devant régir la coopération des différents acteurs impliqués, aux niveaux national et local, dans l’identification et les différentes étapes ultérieures de prise en charge des victimes. Essentiels dans le processus actuel de définition du mécanisme de référencement marocain, ces travaux offrent aussi une contribution concrète à toute définition future d’une stratégie nationale de lutte contre la traite des êtres humains au Maroc.

 

Le Programme Sud III est un programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe, et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.


Réseaux sociaux Réseaux sociaux