Le Programme Sud IV (mars 2020-février 2022), cofinancé par l'Union européenne et le Conseil de l'Europe, et mis en œuvre par ce dernier, s'appuie sur les résultats et les enseignements tirés de ses trois dernières phases (I, II et III). Son objectif général est de continuer à soutenir les réformes démocratiques dans la région du sud de la Méditerranée.

Plus spécifiquement, le Programme Sud IV vise à :

  • Renforcer et poursuivre les efforts en vue de l’établissement d'un espace juridique commun entre l'Europe et la région du sud de la Méditerranée ;
  • Soutenir la mise en œuvre effective des droits de l'homme, le respect de l'État de droit et l'amélioration de la gouvernance démocratique par le renforcement des capacités institutionnelles ;
  • Lutter contre la violence à l'égard des femmes dans la région ;
  • Renforcer et accroître la coopération régionale pour relever des défis à dimension internationale tels que la lutte contre la criminalité économique et la lutte contre la traite des êtres humains.

Pour atteindre ces objectifs, le programme utilisera la méthodologie suivante :

  • Une approche basée sur la demande appliquée par le Conseil de l'Europe dans sa coopération avec des États non membres, veillant à ce que toutes les interventions soient conçues à la demande des bénéficiaires et avec leur accord ;
  • Flexibilité et adaptabilité à l'évolution des besoins et des circonstances ;
  • Une approche multidimensionnelle, impliquant les structures gouvernementales, les instances indépendantes, les représentants élus et la société civile afin de faire face à des problématiques communes;
  • Une action régionale accrue, s'inspirant de l'expérience de bénéficiaires déjà engagés activement en faveur des normes du Conseil de l'Europe, tout en tenant dûment compte des besoins spécifiques de chaque bénéficiaire ;
  • Un rôle renforcé pour les Bureaux extérieurs du Conseil de l'Europe à Rabat et à Tunis, qui agiront en tant que pôles régionaux.